Devant la loi (2005), pour violon et dispositif électroacoustique

Création le 19 mars 2005 à la Chapelle de la Trinité (Lyon) par Jérémie Siot, violon.

Commande Grame. 

 

durée : 9’30

 

L'oeuvre est composée de deux parties : la première développe une écriture sur des longues tenues de doubles cordes, formant des intervalles serrés (entre l'unisson et le 3/4 de ton), évoluant très lentement en tessiture, comme un vibrato dans un glissando, "écrit" en détail, grossi. Ce mouvement, « très soutenu », est ponctué  par des figures ascendantes, des "échappées" vers l'extrême aigu. La deuxième partie, « déclamée », a un caractère plus stable, récitatif, sorte de relâchement de l’énergie déployée dans le premier.

Dans toute la pièce, la partie électroacoustique, réalisée en format octophonique, agit comme une grande caisse de résonance du jeu du soliste, tout en scandant son discours avec des impacts qui engendrent un tempo très étiré.

« Devant la loi » doit beaucoup à l’étroite collaboration avec Jérémie Siot. Elle lui est très amicalement dédiée.