Fonctionnement

 

La page d'accueil du site permet à l’utilisateur d'écouter l'oeuvre sur une durée souhaitée. Safari, Firefox ou Chrome accèdent au flux par le lien «écouter». Il est aussi possible d’ouvrir le flux avec VLC, iTunes, RealPlayer, etc. par la commande «ouvrir le flux...».

 

Ouvrir le flux dans votre navigateur ou copier le lien pour ouvrir dans un autre lecteur.

 

Il est aussi possible par le lien «envoyer» d'uploader des fichiers-son (actuellement, la durée maximale du fichier qui sera intégrée dans le système est limitée à 30").

 

Envoyer un fichier audio

 

Ces fichiers sont reçus par le serveur, dans un répertoire auquel s'adresse le logiciel (automate), pour les charger et les incorporer à la composition. 

 

L'apparition du nouvel arrivant dans l'oeuvre peut demander quelques secondes ou quelques minutes, selon l'état du système (densité ou vitesse d'évolution de la musique). 

 

Le nombre de fichiers lus par l'automate est limité actuellement à 23. Ils sont renouvelés selon la fréquence des apports des internautes, les nouveaux remplaçant les plus anciens. Cependant, le système contient une mémoire interne qui peut donner à entendre les sons anciens longtemps après renouvellement de l'ensemble des fichiers. La manière dont ils vont apparaître, la durée, leur récurrence, sont totalement imprévisibles.

 

Cet automate, avatar d’une partition donnant les instructions de déroulement de l’oeuvre, contient un ensemble très divers de fonctions de type stochastique, c’est-à-dire, des fonctions dont l’évolution est imprévisible à court terme mais contrôlée à moyen ou long terme. Par exemple, on peut définir des évolutions entre deux vitesses ou tempi déterminés, sans savoir précisément combien de temps sera nécessaire pour passer de l’une à l’autre de ces vitesses, le chemin pouvant être semé de détours. Cette part plus ou moins grande d'indéterminé ou d’aléatoire peut elle-même être programmée. 

 

De même, la pièce fait appel à des combinaisons de fonctions stochastiques soumises à des variations à leur tour stochastiques, ce qui rend le devenir de la musique d’une complexité très mouvante.

 

Les transformations des sons sont très limitées, de manière à respecter leur essence : fragmentations, transpositions, bouclages et, plus rarement, filtrage et modulation. La musique prend à la lettre le sens premier du mot composer : poser ensemble, c'est à dire, donner à entendre un assemblage d'objets. Ces associations constituent de nouvelles formes sonores composites, toujours inattendues.

 

Seuls trois types de matériaux sont fixes et indépendants de l'apport des auditeurs-internautes : le son de ma voix, des sons purs (sons sinusoïdaux), des gestes enregistrés par mes soins (mouvements sur des potentiomètres) enveloppant les sons.

Operating

 

When a user connects to the server, the homepage offers to listen to the work over a desired period of time.

 

Link to streaming or copy link for read it in any other player.

 

You can also send sound files (currently the maximum length of the file that will be integrated into the system is limited to 30 ").

 

Upload an audiofile

 

These files are received by the server in a directory that targets the software to load, normalize (to better manage the dynamic relationship between different sounds) and incorporate into the composition.

 

The appearance of the new uploaded file in the work may take a few seconds or minutes depending on the state of the system (density or speed of music evolution).

 

The number of files read by the system is currently limited to 23. They are renewed accordings to frequency of input from users, the new replacing the old ones. However, the system has an internal memory that may play the old sounds long after renewal of all files. How they will appear, their duration and recurrence are totally unpredictable.

 

Transformation sounds are very limited, in order to respect their essence : fragmentation, pitch changes, loops and, rarely, filtering and modulation. The music takes literally the first meaning of the word "to compose" : put together, ie to play an assembly of objects. These associations are composites of new sound forms, always unexpected.

 

Only three materials are fixed and independent from the contribution of listeners - users : the sound of my voice, pures tones (sine curves), gestures registered by myself (movements  on faders) which envelop sounds.

Flux Æterna est une composition musicale destinée à l'Internet. Elle se présente sous la forme d'un flux audio sans début ni fin. Les conditions d'écoute de Flux Æterna sont similaires à celles d'une web radio. Mais ici, l'internaute peut influencer le devenir de l'oeuvre par l'apport de ses propres fichiers-sons.

 

L’oeuvre peut aussi s’adapter à des installations multipistes ou même s’intégrer dans un programme de concert.

Schéma technique

 

La composition de Flux Æterna consiste en un ensemble technique comprenant :

 

1 : Le site web permettant de se connecter au flux, d'envoyer des fichiers-son vers le serveur sftp et de trouver des informations sur l'oeuvre.

 

2 : La partition à proprement parler, écrite sous la forme d'un programme informatique réalisé dans MaxMSP. Il s'agit donc d'un logiciel qui lit et transforme les sons arrivant dans le serveur, suivant un certain nombre de fonctions déterminées, aléatoires ou stochastiques. Ce programme est accompagné d’une transcription sous forme de notation musicale. 

 

3 : Le flux audio, diffusé par internet grâce à un serveur de broadcasting, dans un format mp3 stéréo 320 kbps. Il peut être lu par nombre de logiciels : VLC, Quicktime, iTunes,  Flash... fonctionnant sur tout type de plateforme (ordinateur, smartphone ou tablette).

Evolution

 

A future version should incorporate functions and intermodulation analysis and resynthesis.

 

Flux Æterna can be given as a concert or a multi-channel installation. Each listening public space then becomes a new instance of the work.

 

The open nature of the project, the need to consider the composition over a period without limit (which is to think a infinite succession of moments), transforme Flux Æterna into a work in progress.

Évolution 

 

Une future version doit intégrer des fonctions d'intermodulation et d'analyse et re-synthèse.

 

Flux Æterna peut être proposée sous forme de concert ou d'installation multicanal, chaque lieu de diffusion devenant alors une nouvelle instance de l'oeuvre. (Les conditions de présentation publique de l'oeuvre sont en cours d’élaboration)

 

La nature ouverte du projet, la nécessité de penser la composition sur une durée sans limite (ce qui revient à penser un succession infinie de moments) font de Flux Æterna une work in progress.

Acknowledgements and Collaborations

 

Stéphane LETZ has provided important assistance to the implementation of the encoding / streaming part in Darkice and Icecast.

 

The team of the Department of Computer Services at the University of Saint-Etienne (DSI) works about the website and currently hosts the sftp and Icecast server.

 

Laurent POTTIER Lecturer (HDR) at the University of Saint- Etienne allowed this project to have the support of the University.

 

I thank them all.

Remerciements et Collaborations

 

Stéphane LETZ a apportée une aide précieuse à la réalisation de la partie encodage/streaming dans Darkice et Icecast. 

 

L'équipe de la Direction des Services Informatiques de l'Université de Saint-Etienne (DSI) a réalisé le formulaire d’envoi de fichiers-son et accueille actuellement le serveur sftp et Icecast.

 

Laurent POTTIER, Maître de conférences (HDR) à l'Université de Saint-Etienne, a permis à ce projet de bénéficier du soutien de l'Université.

 

Je les remercie tous chaleureusement.

 

Ce travail est réalisé en parallèle de recherches menées au sein du CIEREC-EA3068 

Flux Æterna is a musical composition for Internet. It comes in the form of an endless audio stream. Listening conditions of Flux Æterna are similar to those of a web radio. But here, the user can influence the contents of this work by providing his own sound files.

 

This work can be adapted to multi-channel installation or concert. 

Technical setup

The composition of Flux Æterna is a technical set including:

 

1 : The website to connect to the stream, to upload sound files to the sftp server and to find information about the work.

 

2 : The score, written in the form of a software made in MaxMSP. Therefore, a software that reads and converts the sounds arriving at the server, following differents features deterministics, randoms or stochastics. A transcription, as musical notation, is attached to this program.

 

3: The audio stream, is published on the Internet through a server broadcasting in format mp3 stereo 320 kbps. It can be read by many softwares : VLC Quicktime iTunes Flash... running on any platform (PC, smartphone or tablet).

flux æterna - information