Nature morte (2012), pour voix, violon, violoncelle, clarinette, piano et dispositif électroacoustique

Création le 26 mai 2012, Théâtre Dunois, Paris, par l'Ensemble Aleph et Curious Chamber Players, dirction Rei Munataka

Durée : 7’

Commade de l'Ensemble Aleph et Curious Chamber Players

[partition/score]

 

D'ALAMBERT : (...) Car enfin, cette sensibilité (...), si c'est une qualité générale de la matière, il faut que la pierre sente.
DIDEROT : Pourquoi non?
D'ALAMBERT : Cela est dur à croire

DIDEROT : Oui, pour celui qui la coupe, la taille, la broie et qui ne l'entend pas crier.

D. Diderot, Entretien entre D'Alembert et Diderot

Die Welt ist alles was der Fall ist.
L. Wittgenstein, Tractatus Logico-philosophicus