Please reload

Posts Récents

19 novembre 2019 - Bern (Suisse) - SOLedades

1/10
Please reload

Prochainement...

13 avril - 14 juillet 2019 - Embodied Garden (Création) - Taipei Fine Arts Museum - Opening : Virtual Rhizome / Toucher par Jean Geoffroy

 

Embodied garden, installation pour un écran vidéo et diffusion sonore en quadriphonie, sera présentée dans le cadre de l'exposition Musica Mobile (commissaire : James Giroudon) du 13 avril au 14 juillet 2019 au Taipei Fine Arts Museum, No. 181號, Section 3, Zhongshan N Rd, Zhongshan District, Taipei City, TAÏWAN.

 

En ouverture de l'exposition, Jean Geoffroy interprétera Toucher et Virtual Rhizome, le 13 avril à 16h30 au même TFAM.

 

Présentation de l'œuvre

 

La miniaturisation des technologies numériques, leur portabilité, conduisent à la dissolution de la frontière qui sépare les corps des artefacts. Pour le musicien cela implique une « incorporation » de l’instrument et, ce faisant, une intériorisation de l’expression musicale qui transforme la performance en spectacle d’une expérience intime.

 

Embodied garden nous montre l’image de Jean Geoffroy interprétant Virtual Rhizome, œuvre pour "système embarquée" composée en 2018 par Vincent-Raphaël Carinola à partir du système smartsolo développé par Christophe Lebreton. Virtual Rhizome adoptait la forme d’un labyrinthe, une sorte d’architecture virtuelle qu’on pourrait rapprocher du « jardin aux sentiers qui bifurquent » borgésien, à l’intérieur de laquelle le musicien évoluait en adaptant sa gestuelle aux contraintes propres à différents types de situations. Chaque situation se caractérise par un fonctionnement autonome du système que le musicien doit appréhender afin de trouver la clé lui permettant de le modifier et de se déplacer vers une autre situation. Mais pour bien s’orienter, il doit se créer une représentation mentale de la structure de l'œuvre. L’interprète se transforme alors en explorateur d’un monde qu’il dévoile.

 

Embodied garden invite le spectateur à suivre Jean Geoffroy dans son exploration de l'œuvre, à  approcher de l'intériorité de l'expérience musicale que son corps, tendu vers elle et véritable support de l'œuvre, nous rend perceptible. Le visiteur peut ainsi se laisser envelopper par l’univers sonore spatialisé qui en est l’émanation, l’image musicale.

 

Rélaisation vidéo et ingénierie : Christophe Lebreton


 

https://www.tfam.museum/Exhibition/Exhibition_page.aspx?ddlLang=en-us&id=641&allObj=%7B%22JJMethod%22%3A%22GetEx%22%2C%22Type%22%3A%222%22%7D

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload