Description d'un combat (1994), pour flûte et dispositif électroacoustique

Création au Festival Musiques en Scène de Lyon en 1996 par Cédric Jullion, flûte. 

durée : 10' environ

L’œuvre est composée de six mouvements :

 

1.     Ouverture (électronique)

2.     Recitativo I (flûte en ut)

3.     Duetto  (flûte en ut et électronique)

4.     Arioso notturno (flûte en sol et électronique)

5.     Recitativo II (flûte en sol)

6.     Finale (flûte en ut et électronique)

 

La confrontation des deux espaces qui caractérisent la musique mixte — celui du musicien sur scène et celui des haut-parleurs entourant le public — évoque pendant le concert une forme de drame proche de l'opéra : le « chant » du musicien, seul sur scène, est enveloppé par un environnement sonore dont on ne voit pas la source, rappelant la musique d’une fosse d’orchestre imaginaire. Les titres des différents mouvements de la pièce trahissent l'inspiration lyrique. L’ensemble constitue un monodrame en forme d’hommage à la littérature de Franz Kafka. Description d’un combat a été composée au CNSMD de Lyon en collaboration avec Cédric Jullion.

Description d'un combat - extrait - V.-R. Carinola
00:00 / 00:00

The work is composed of six movements:

 

1.     Ouverture (electronics)

2.     Recitativo I (flute in C)

3.     Duetto  (flute in C and electronics)

4.     Arioso notturno (flute in G and electronics)

5.     Recitativo II (flute in G)

6.     Finale (flute in C and electronics)

 

The confrontation of the two spaces that characterizes music with instruments and electronics — that of the stage occupied by the musician and that of loudspeakers around the audience — evoke for me a kind of drama close to opera. The “singing” of the instrumentalist, alone on stage, is enveloped by a sound environment coming from an imaginary and invisible orchestra pit. The titles of the different movements of the piece betray this lyrical inspiration. The whole forms a monodrama and a tribute to Kafka’s literature. Description d’un combat was composed in the Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon in collaboration with Cédric Jullion.