Embedded Studies (2019), pour smart hand computer

dur. : ind.

Création le 11 avril 2019 à l'Atheneum (Dijon) par les étudiants de l'ESM-BFC en collaboration avec Jean Geoffroy et Christophe Lebreton

Les Embedded Studies sont un ensemble de pièces issues du processus de composition élaboré pour Virtual Rhizome (2018).

Elles s'adressent aux musiciens professionnels ou amateurs de tout âge. Elles sont particulièrement adaptées à des ateliers de type pédagogique donnant lieu à une représentation publique.

L'objectif de ces pièces est d'explorer toutes les questions ouvertes par les lutheries numériques, questions qui concernent à la fois la composition et l'interprétation.

Le processus à l'œuvre pour les Embedded Studies est le suivant :

  • Présentation du Smart Hand Computer développé par Christophe Lebreton et de son utilisation dans Virtual Rhizome

  • Fabrication de l'instrument, partant d'ateliers autour de la prise de son, qui sont essentiellement des ateliers autour du geste instrumental. L'objectif est de préparer un réservoir d'échantillons issus de l'univers sonore propre à chaque partitipant.

  • Réalisation des applications destinées aux smartphones. Celles-ci sont basés sur l'architecture formelle de Virtual Rhizome

  • Ateliers d'interprétation/improvisation/composition. Il s'agit de l'étape la plus importante, par laquelle les participants vont s'approprier des interfaces afin d'élaborer une forme musicale qui, peut, selon le cas, intégrer d'autres instruments et s'articuler en plusieurs mouvements.

Lors du concert Smartgestes  du 11 avril 2019 à l'Atheneum (Dijon) par les étudiants de l'ESM-BFC, avaient été utilisés trois applications différentes sur trois smartphones, pour une version des Embedded Studies en duo de smartphones et une version en duo smartphone et basse électrique. Elles alternaient avec les interprétations de Squash de Bertrand Dubedout et de Toucher par Jean Geoffroy, ainsi que par des improvisations avec le Light Wall System.