Virtual rhizome (2018), pour un musicien et deux smartphones

Télécharger la partition :

Fiche Technique :

dur. : 15’ env.

Création le 3 mars 2018 à l'Auditorium-ONL de Lyon par Jean Geoffroy

Concept Smart Hand Computer et développement : Christophe Lebreton

 

Virtual rhizome répond à une proposition de Christophe Lebreton et Jean Geoffroy de composer une œuvre pour le système original Smart Hand Computer (*) , développé au sein du GRAME-CNCM à partir du langage FAUST et permettant de jouer des smartphones comme d'un instrument.

L'œuvre adopte la forme d’un labyrinthe, une sorte d’architecture virtuelle qu’on pourrait rapprocher du « jardin aux sentiers qui bifurquent » borgésien, à l’intérieur de laquelle le musicien évolue en adaptant sa gestuelle aux contraintes propres à différents types de situations. Chaque situation se caractérise par un fonctionnement autonome du système que le musicien doit appréhender afin de trouver la clé lui permettant de le modifier et de se déplacer vers une autre situation. Mais pour bien s’orienter, il doit se créer une représentation mentale de la structure de l'œuvre. L’interprète se transforme alors en explorateur d’un monde qu’il dévoile, mais n’est-ce pas ce qu’il a toujours été ?

Virtual rhizome doit beaucoup à la disponibilité et l'enthousiasme de Jean Geoffroy et Christophe Lebreton. Elle leur est amicalement dédiée.

(*) Smart Hand Computer (SHC) est un concept d'application pour smartphone et geste expert

 

A lire, à propos de Virtual Rhizome, l'entretien avec Béatrice Gulmann publié dans le catalogue de la Biennale Musiques en Scène 2018 :

 

Et un entretien avec Yves Bron, de la RTS (Radio Télévision Suisse, Emission Magnétique, "Nomade à Lyon...")